Home

Projet Chansons et Gestes

Voici un petit recueil de chansons, comptines et danses filmés durant l’été 2012 en France. Vous y trouverez des courtes vidéos de chansons ou danses qui contiennent chacun un aspect de mouvement ou de gestuelle, et plusieurs ont des idées pédagogiques pour approfondir. Tous les morceaux (sauf 1 ou 2) y ont été inclus pour leur côté visuel. Ce site a pour but de fournir un ressort pour les professeurs de français cherchant un moyen authentique d’engager les élèves dans la culture de l’enfant en France.

Vous y trouverez, également, deux courtes vidéos sur la pédagogie de la chanson : Hélène Vanthier, auteur et formateur de professeurs FLE et Hugues Denisot, spécialiste d’ingénierie de la formation et de l’enseignement du FLE aux enfants, qui parlent de l’importance de la gestuelle dans la chanson.

Lancer un projet comme celui-ci demande du temps et de l’énergie de pleins de gens, alors je voudrais remercier celles et ceux sans qui je n’aurais jamais terminé ce site web.

D’abord, je voudrais remercier mon mari, Bahman Mahdavi, pour son soutien dans le domaine de l’informatique, car sans lui, ce projet ne serait jamais entré dans un lieu public. De plus, il a patienté durant mon absence cet été, quand je suis partie voyager en Europe pour réaliser ce recueil.

Ensuite, il y a ma chère et gaie amie Madeleine, qui m’a guidée à Paris à la poursuite des chanteurs et chanteuses. Elle a organisé un après–midi à La Chamaillerie, où son amie Karine Bivona a demandé à sa merveilleuse équipe de nous interpréter quelques chansons. Karine, Sabrina, Mickaël, Vincent, Joffrey, Manon, Hugo, et Floriane, je vous remercie d’avoir travaillé ces chansons avec les enfants, ainsi que les enfants qui ont chanté.

Après, il y a la belle Joséphine, qui est venue me rendre visite à Chambéry, et qui s’est retrouvée à la chasse à la chanson ! Après une petite description de son amie qui faisait de la danse folklorique, hop, nous sommes parties avec Nicole et Iris loin dans la montagne, par une belle journée ensoleillée, retrouver une fête de danse dans une station de ski. Voilà que j’ai une vidéo de la danse « La Badoise », en costumes de la région. Nicole et Iris, merci de votre sens de l’aventure !

Joséphine m’a également mis en contacte avec des amies chanteuses et danseuses, Chrystel et Camille.
Chrystel, merci pour les chansons fantaisies, tu m’en a chanté plusieurs que j’ai inclues dans ce recueil.

A Paris, Camille, l’amie de Joséphine, et ses deux garçons, Samory et Damani, m’ont chanté et dansé plusieurs chansons, danses et comptines comme « Nigiwiki et Nagawaka ». Camille, mes élèves adorent cette comptine, je vous en remercie, tous les trois.

Il y a la famille Benoit, et la famille Jani et leurs enfants qui m‘ont chanté plusieurs chansons. Vous avez été charmants de m’accueillir chez vous.

Il y a aussi mes chers amis, la famille Sulmoni, qui ont filmé « Dans une Citrouille » pour mettre dans le recueil.

Il y a Hélène Bidot, qui m’a encouragée, logée, et nourrie pendant mon séjour à Besançon, ville de mes rêves. Elle m’a fait découvrir la région, et sa passion m’a infectée et m’a donné de l’énergie pendant tout mon voyage !

Merci à mes  nouveaux amis, Maurice (Momo), Maryline, Aloyse, et Geneviève, qui ont organisé un grand repas où nous avons eu l’ocasion de rire, de chanter, et de danser.

Je tiens à remericer Le Centre de Linguistique Appliquée de Besançon et les professeurs expérimentés du CLA qui m’ont appris des nouvelles méthodes pédagogiques cet été, et m’ont donné le cadre dans lequel j’ai commencé ce projet. Parmi les professeurs qui m’ont aidée directement avec la réalisation du projet, il faut reconnaître surtout Mireille Déchelette, qui a joué le rôle de tuteur. Elle a relu mes textes pour corriger mes nombreuses erreurs en français. S’il y restent des erreurs, il faut se dire que ce sont les pages que Mireille n’a pas encore vues ! A noter aussi Jean-Christophe Delbende, qui chante dans “Bonjour, ma cousine”, Hélène Vanthier, toujours là pour régler les problèmes, et Hugues, pour sa participation.

Finalement, les frais de ce voyage ont été pris en charge par le Service culturel de l’Ambassade de France, ainsi que mon employeur, The Grammar School. Je suis membre de l’AATF, The American Association of Teachers of French, chez qui j’ai fait ma demande de bourse. Je vous remercie tous de votre générosité et de votre confiance.